• Castrum de Saint-Peyre : À proximité du hameau de Vernes se trouve le site archéologique de Saint Peyre. En approchant du Saint-Peyre, et comme l’on quitte le calschiste pour entrer dans le granit, la draille est revêtue d’un pavement de granit caractéristique : il s’agit des « calades » bien connues en Cévennes. Elle conserve ce revêtement jusqu’au col de l’Homme Mort, avec même un passage, juste avant qu’elle ne débouche au col, où la voie est surélevée par les petits murets de granit qui la supportent. On est ici à un kilomètre à vol d’oiseau du Saint-Guiral, dont Laurent Schneider vient de confirmer l’occupation dès le haut Moyen Âge.
    • Eglise Saint Genest.

    entréeDe par l’importance de son mobilier ancien, en particulier d’époque baroque, et de par la mise en valeur récente de cet important héritage des siècles passés, l’église d’Arrigas est un exemple unique de préservation du patrimoine religieux catholique en Cévennes viganaises. Le visiteur qui y pénètre découvre une ambiance très particulière, comme hors du temps : celle d’une chapelle de campagne qui n’aurait pas bougé depuis prés de trois siècles.

    ruchertronc vA la découverte d’un patrimoine vivant !


    pdfaffiche_rucher.pdf301.69 Ko

    • Le vieux pont des Trois-Ponts. Le vieux pont des Trois-Ponts date du XVIIIe siècle, même si l'appareillage régulièrement taillé à la base des piles peut laisser supposer qu'il remplace une construction antérieure, peut-être médiévale.

    Flash info

    Ouverture du site

    Lire la suite...

    Évènements

    Espace Pratique

    Marchés Publics

    Contact